user_mobilelogo

Mercredi 17 janvier entre 8h30 et 12h30, des élèves de seconde ont participé à un atelier de codage en salle NTIC avec des étudiants de l’Epitech. C’était une première expérience et une première approche pour ceux qui souhaitent intégrer la filière STI2D ou qui envisagent de construire un Projet d’Enrichissement Personnel fondé sur l’informatique. Dans cette même salle se trouvaient d’autres élèves, en Science de l’ingénieur, avec leur professeur, Monsieur De Brito, et les robots qu’ils ont construits et paramétrés. L’informatique et les Nouvelles Technologies étaient à l’honneur ce mercredi, dans une salle qui n’a jamais si bien porté sont nom au sein d’une école connectée.

Frédérique Lambert, Christelle Mansoutre et Lyonel Varain

 

Vendredi 8 décembre, les élèves de 1ère STI2D ont rencontré leur parrain de promotion, Florian Kerhoas, major de la promo 2011, qui a obtenu l'année dernière son diplôme d'ingénieur à l'ESIEE de Marne la Vallée. Ils ont pu échanger sur le parcours de Florian et posé leur questions sur les possibilités de poursuite d'études après un Bac STI2D qui sont de plus en plus larges.

Premières informations à destination des parents de terminale sur la nouvelle procédure d'inscription dans l'enseignement supérieur  PARCOUSUP :

Ici il n’y a pas de pourquoi…. Au Lucernaire

Entre 1944 et 1945 Primo Levi fut interné à Auschwitz. En 1947 il publia Si c’est un homme, un témoignage, dénué de haine mais implacable, dénonçant l’univers concentrationnaire. C’est le comédien et metteur en scène Tony Harrisson qui en livre aujourd’hui une adaptation au Lucernaire en gommant les références historiques et la couleur locale pour créer un spectacle intemporel sur l’univers des camps. Les événements se sont déroulés en Pologne en 1944 mais auraient pu aussi bien prendre place dans un goulag stalinien ou dans la cale d’une caravelle du commerce triangulaire en 1550, partout où des hommes regardent d’autres hommes comme des objets. Un spectacle poignant.

Après la représentation les deux artistes et les élèves ont échangé avec simplicité et spontanéité. « Je suis surpris par votre maturité intellectuelle et la profondeur de votre analyse » a déclaré Tony Harrisson.

Retour en images sur le dernier jour de la promotion "La Thérèse Attitude" !

Jeudi 27 avril, les élèves de secondes ont reçu la visite d'un groupe d'élèves ingénieurs de l'EPITECH pour une matinée d'initiation au codage informatique.

A LA RECHERCHE DU BOSON DE HIGGS / MASTERCLASS AU LLR

CENTRE DE RECHERCHE DE L’ECOLE POLYTECHNIQUE

vendredi 10 mars 2017

Après une série de conférences sur la physique des particules données par les physiciennes et physiciens du laboratoire, nos participants, tous élèves volontaires de terminale S, ont pu analyser des données réelles enregistrées par l’expérience CMS lors de collisions proton-proton délivrées par le collisionneur LHC du CERN, à la recherche, entre autres, du fameux boson de Higgs.

Les résultats, après avoir été discutés avec les chercheurs du laboratoire, ont été exposés par les élèves, en anglais, lors d’une vidéoconférence avec le CERN (à Genève), à laquelle participaient d’autres classes du monde entier (Brésil, Croatie…).

Une journée entière dans un site prestigieux, plongés dans le quotidien des chercheurs à la découverte des mystères de l’infiniment petit, visiblement très appréciée de nos élèves.

 

 

 

Conférence-débat à destination des élèves de Terminale ES et L : "Europe ? vous avez dit Europe ?" animée par Patrice Cayré.

Mardi 28 février, dans l’amphithéâtre Vittorio Pons, les élèves de Première et de Terminale, toutes filières confondues, ont pu assister à la représentation de Djihad un spectacle qui remporte un grand succès européen depuis plus d’un an maintenant.

Les jeunes comédiens, traitant avec humour et dérision mais aussi beaucoup de sensibilité le problème de l’enrôlement des jeunes dans le Djihad et le désenchantement qui les attend la plupart du temps, ont remporté un franc succès.

Une pièce qui se joue à Paris, au Palais des glaces, plusieurs soirs par semaine.

Françoise Rodriguez, référent culturel Lycée